Hammamet

Plan d'Hammamet

Hammamet est une ville située sur la côte sud-est de la région du cap Bon (gouvernorat de Nabeul). Station balnéaire réputée depuis le XXe siècle, la ville offre de longues plages le long du golfe portant son nom.

Attirant tout d’abord les artistes comme André Gide et Paul Klee, Hammamet est devenue en l’espace d’un demi-siècle une station balnéaire ultra touristique. Les riches tunisiens y font construire leur maison secondaire, signe qui ne trompe pas sur la beauté du site.

Dans l’antiquité, les Romains occupent deux sites à Siagu et Pupput. Ces sites sont probablement d’origine punique mais vont tomber dans l’oubli. Au XIIIème siècle, les Arabes établissent un fort et une petite ville baptisée Hammamet (qui signifie "Bains" ou "Colombes" selon la prononciation). Le fort est remplacé au XVème siècle par la Kasbah et la Médina. La ville est prise et fortifiée par les Espagnols au XVIème siècle, avant de retomber aux mains des Turcs.

La cité reste dans son ensemble loin de batailles et des invasions. Elle prend réellement son essor avec la construction sous le protectorat français d’une voie de chemin de fer. Elle devient alors une station balnéaire, tablant sur son climat doux et tempéré et ses grandes plages de sable fin. Elle se pare de somptueuses villas dont la plus célèbre, celle dite de Sébastian servira de Q.G. au Maréchal Rommel en 1943, puis de caserne à la Légion étrangère.
C’est en effet le milliardaire roumain Georges Sébastian qui lance véritablement la ville dans l’ère moderne autour des années 1920. Dans sa villa se rencontrent ses amis Gide, Bernanos, Klee… Après l’éclipse du second conflit mondial, des artistes et écrivains s’installent et se rencontrent à nouveau à Hammamet (Jean Claude Pascal, etc.) et leur présence aboutit au lancement du Festival international des arts.

Malgré les milliers de touristes qui l’envahissent chaque année, la ville a conservé un certain charme. Sa médina, entourée de remparts, abrite des souks d’étoffes et de parfums. Les rues étroites et fleuries sont une invitation à un lent vagabondage
Un peu plus loin sur la baie, se sont construits de nombreux hôtels de style mauresque dans le complexe touristique Yasmine Hammamet, pseudo-ville greffée à la ville. Ce complexe est composé d’une cinquantaine d’hôtels, de restaurants, d’un port de plaisance, d’un parc d’attraction (Carthageland) et même de la reconstitution d’une médina !

——————————————————————————-

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *