L’abri à tomates

Tomate

Ici, à quelques 600m d’altitude, au milieu des sapins, les débuts et fins de saison sont frais et souvent humide.
Sans pour autant nous lancer dans la culture sous serre, nous avons pensé qu’en plaçant une plaque au dessus de nos tomates, celles-ci seraient protégées de l’humidité tombante, de la pluie directe, de la grêle, etc.

Tout d’abord, nous délimitons la zone à couvrir (4m de long sur 1m de profondeur) le long de notre mur orienté sud-ouest.

Nos contraintes :

Tomate

– Matériau translucide pour que la lumière passe
– Matériau capable de résister à la grêle
– Circulation d’air de +/- 5cm contre le mur
– Pas de pieds plantés au sol car gênant pour travailler
– Système capable de supporter le poids de la neige en hiver (50cm d’épaisseur sur 4m2)

Les matériaux :

Tomate

Nous choisissons des plaques de 2m x 0,90m en polycarbonate ondulé (petite onde), ce matériau répondant aux contraintes.
Pour les cadres et système de fixation, il faut une cornière de 4m en 40mm (acier), quatre gonds de volet à sceller, 10m de tube carré en 20mm (acier) et du fer plat ou de la petite cornière (20mm) pour les entretoises et les consoles.

Le principe :

La protection est fixée au mur par la cornière de 40mm, les quatre gonds (partie mâle) sont soudés dessus, deux cadres (équipés de la partie femelle des gonds) avec une plaque chacun viennent se placer sur les gonds. Quatre consoles articulées maintiennent les cadres horizontaux pendant l’utilisation.
En hiver, la protection se rabat contre le mur.

Le produit fini :
Protection de 3,90m sur 1m, avec une pente Sud > Nord de 20cm, hauteur mini 1,35m, maxi 1,55m.
La plaque Sud (la plus haute) se remonte en premier, la seconde se remonte ensuite avec un recouvrement de 10cm.

Tomate          Tomate

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *