Le purin d’ortie

Ortie piquante

La grande ortie (Urtica dioica L.) encore appelée ortie dioïque ou ortie commune, est une ortie d’origine eurasiatique qui est aujourd’hui présente de partout.

C’est une plante vivace herbacée de 60 à 150 cm de hauteur, formant des colonies grâce à ses longs rhizomes. Tous ses organes sont recouverts de deux types de poils : de longs poils urticants et de petits poils souples. Ses tiges sont dressées et non ramifiées.
Elle est riche en azote, fer, potasse et oligo-éléments.

Le purin d’ortie

Nous faisons du purin d’ortie au fur et à mesure de nos besoins, en utilisant une poubelle en plastique de 30 litres, ce qui nous suffit en regard de la taille de notre potager.
Si vous disposez de consoude vous pouvez faire un mélange moitié ortie et moitié consoude et procéder de la même façon. Vous obtiendrez un mélange de purin de consoude et de purin d’ortie. C’est un véritable engrais complet l’azote provenant de l’ortie et la potasse de la consoude.

Purin d'ortie   Purin d'ortie

a) Ramasser des orties (environ la valeur des 3/4 de la poubelle)
b) Vous pouvez y ajouter de la Consoude si vous en avez (pas obligatoire)
c) Hachez grossièrement le tout
d) Remplissez d’eau de pluie ou de source au 4/5 de la poubelle (l’eau du robinet convient également, mais elle contient notamment du chlore)
e) Remuer et laisser reposer, couvercle fermé, une quinzaine de jour (cette durée varie suivant la chaleur ambiante)

Purin d'ortie  Purin d'ortie  Purin d'ortie

L’odeur, pas vraiment agréable, durant la macération est tout à fait normale. Nous conservons notre purin dans la poubelle fermée, après filtration des éléments végétaux, à 18-20°, durant quelques semaines.

Compte tenu que le volume de plantes que nous utilisons est inférieur aux préconisations généralement formulées (1 à 1,5kg d’ortie pour 10 litres d’eau), nous utilisons notre purin sans le diluer pour arroser.

Utilisation courante

Orties entières :
– Avant la plantation des tomates et des pommes de terre, nous mettons une poignée d’ortie hachées dans le trou de plantation. C’est un bon engrais lent.
Arrosage :
– Il sert d’engrais, de stimulateur de croissance et de fongicide/insecticide (parasites des racines, etc.). C’est également un accélérateur de compost.
Pulvérisation :
– Il sert de fongicide (chlorose, mildiou, etc.) et d’insecticide (pucerons, etc.).

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *