Potager biologique 2011

Logo Bio
Mars… C’est le printemps – Avril… C’est l’été !

Après un hiver court et enneigé, l’été semble s’être installé avec deux mois d’avance. Des températures chaudes, peu ou pas de pluie et beaucoup de soleil caractérisent ce début de saison 2011.
Si la nature est en avance, je suis très en retard dans mes travaux potagers (absences fréquentes obligent).

Les premiers travaux : tailler la vigne et dégager puis nettoyer la platebande de l’oseille, des fraisiers et des rhubarbes qui ont passé l’hiver sous un tapis de feuilles et qui sont déjà en pleine pousse à fin mars.

Nouveaux locataires au potager

Si le ou les mulots sylvestres ne sont pas réapparus, de nouveaux locataires ont investi le nichoir à oiseaux situé sous le toit de l’abri de jardin.
Ils semblent que ce soient des Bourdons des arbres (Bombus hypnorum) que l’on reconnait assez facilement avec leur thorax roux et leur « cul » blanc (tricolore : roux, noir, blanc).
Ce bourdon de taille moyenne (14 à 18 mm) fonde des colonies d’une centaine d’individus et participe à la pollinisation de nombreuses plantes à fleurs car il n’est pas spécialisé.

Le nichoir à oiseaux occupé par une colonie de bourdons des arbres.   Le nichoir à oiseaux occupé par une colonie de bourdons des arbres.   Bourdon des arbres (Bombus hypnorum)

Saison 2011

Les premières mises en place sont effectuées mi-mai comme à l’habitude.
Les haricots « Mangetout à rames – Fortex de Vilmorin » sont semés ainsi que les courges. Tomates, courgettes et blettes (ou bettes) sont repiquées à partir de plans achetés au village.

Juillet

Nos fréquentes absences et la sècheresse du printemps ont engendré beaucoup de retard au potager. Les semis de courges, tentés en pleine terre, n’ont pas levés. Les tomates, les courgettes et les bettes s’en tirent néanmoins pas trop mal. Les haricots commencent à peine à fleurir.

Les mangetouts à rames sur leur nouveau support   Les mangetouts à rames sur leur nouveau support   Les tomates   Le coin Nord du potager

Août

Après un démarrage en retard, le temps est rattrapé. La production de haricots, tomates et bettes est abondante.
Les pieds de Rhubarbe sont de plus en plus gros.

Les mangetouts à rames se sont bien installés.   Les rhubarbes

Octobre

Jusqu’à cette mi-octobre, l’automne ressemblait souvent à l’été. Nous avons ramassé ces derniers jours, des haricot, des tomates et des courgettes.
Les Bourdons des arbres qui avaient élu domicile sous l’abri de jardin dans un nichoir à oiseaux ont quitté les lieux il y a déjà un bon mois.
Maintenant, les gelées blanches matinales vont arriver et il est temps de nous préparer à l’hiver.
Nous arrachons donc les plants de courgettes et haricots (ceux de tomates le seront dès le changement de météo prévu dans quelques jours, afin de pousser le murissement le plus loin possible), puis le sol est préparé avec la Grelinette avant de recevoir une couche de feuilles bien épaisse.

Préparation du sol avec la Grelinette avant l'hiver.   Préparation du sol avec la Grelinette avant l'hiver.   Préparation du sol avec la Grelinette avant l'hiver.

Le potager est prêt pour recevoir une bonne couche de feuilles.

Novembre

La vigne à raisins est taillée ainsi que la vigne vierge.
Le tapis de feuilles pour l’hiver est mis en place.

Le potager est prêt pour passer l'hiver.   Le potager est prêt pour passer l'hiver.   Le potager est prêt pour passer l'hiver.

Bilan

• Nous nous sommes complètement loupés avec les courges, donc pas de récolte.
• Les haricots Fortex de Vilmorin ont été très productifs et sont très bons même lorsqu’ils ont grossi sur la rame (tendre et sans fil). Cette variété se révèle très pratique pour nous en raison de nos fréquentes périodes d’absence.
• Les courgettes Diamant F1 ne posent pas de problème et deux pieds permettent d’approvisionner largement la maisonnée.
• Les tomates ont été également très productives cette saison, notamment la variété Russe rouge qui délivre de gros fruits gouteux.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *