Archives par étiquette : Triumph

Nos motos actuelles

Nos motos actuelles

Après une BMW F650 GS de 2007 et depuis la vente de la BMW R1200 GS de 2008, en avril 2011, plusieurs motos se sont succédées ou ont cohabité en Beaujolais Vert et dans le Sud :
– Harley-Davidson Heritage Softail Classic 105th de 2008 (moto vendue)
– Yamaha WR250R de 2007 (moto vendue)
– Ducati Scrambler Full Throttle de 2015 (moto vendue)
– Harley-Davidson Sportster SuperLow 1200T de 2015 (moto vendue)
– Harley-Davidson Softail Low Rider de 2018 (moto vendue)
– BMW 1200 NineT Scrambler de 2017 (moto vendue)
– Yamaha XTZ 750 Super Ténéré de 1995 (moto vendue)
– Harley-Davidson Softail Deluxe de 2019 (moto vendue)
– Yamaha TT600RE de 2005
– Harley-Davidson Sportster XL1200v Seventy Two de 2013
– BMW R1250 GS Adventure Triple Black PRO de 2021
– Triumph Trident 660 de 2021

Continuer la lecture

Triumph Trident 660 – 2021

C’est la troisième fois, que Triumph utilise le nom Trident pour un modèle de sa gamme.

TRIUMPH Trident T150 - 1969En 1968, alors que la rumeur d’un multicylindre en provenance du Japon se fait de plus en plus insistante, Triumph va appliquer une recette similaire, en ajoutant un cylindre à un bloc de 500 Twin : la Trident T150, en 750 cm3, était née (740,4 cm3 – 67 × 70 mm).TRIUMPH Trident T150 Engine - 1969

Continuer la lecture

Triumph Tiger Explorer 1200

Logo Triumph

Avec un trois cylindres au couple bien présent, une partie cycle efficace, un équipement complet et une réalisation de bonne facture, la Triumph possède de bons arguments pour venir titiller la référence BMW.

La conception a démarré vers mi 2006 et comprenait la création d’un nouveau moteur. Ce dernier est un 3 cylindres, équipé d’un balancier d’équilibrage (alésage 85 mm, course 71,4 mm) avec un vilebrequin au volant d’inertie plus lourd destiné à apporter une réponse plus ronde. En version libre, il délivre 137 ch à 9 500 tr/min et 12,1 mkg à 6 400 tr/min (+ de 10 mkg entre 2 500 tr/min et 9 500 tr/min).

Continuer la lecture