Balade moto en Corse Septembre 2008

Cap de Roccapine

Road-Book
Départ et arrivée : Beaujolais Vert (Rhône)

Durée : 10 jours et 1786 Kms dont 8 jours et 1034 Kms en Corse

Transfert par bateaux S.N.C.M. : Marseille / Bastia sur le Pascal Paoli et Bastia / Marseille sur le Kalliste (trajets de nuit en cabine).

Pascal Paoli Pascal Paoli Pascal Paoli Pascal Paoli

Drapeau Corse

Nous ne sommes encore jamais allés sur l’île de Beauté. Il nous faut donc prendre en compte un certain nombre de paramètres pour préparer cette balade :
. Début Septembre, le rush des touristes de Juillet-Août s’achève juste.
. En Corse les distances ne se mesurent pas en kilomètres mais en heures et minutes.
. Notre état de sexagénaire fraîchement retraité.
. Un hébergement en chambre d’hôte.
. Le plaisir de rouler en visitant, sans impératif d’horaire, si ce n’est les arrivées pour la nuit et le bateau du retour.

Pour cette première découverte, nous faisons l’impasse sur une partie de la côte ouest et de l’arrière pays correspondant. La semaine s’organise autour de quatre étapes principales :
– Patrimonio dans le Nord où nous passons une nuit.
– Santo Pietro di Venaco dans le Centre où nous passons une nuit.
– Guitera les Bains dans le Centre où nous passons deux nuits.
– Sotta dans le Sud où nous passons trois nuits.

Tous conseils et bonnes adresses sont les bienvenus. N’hésitez pas à laisser un commentaire.

Les chambres d’hôtes que nous avons sélectionnées :

  • Toussaint et Brigitte OLMETA, A Casa di l’Alivu, Hameau Canale, 20253 Patrimonio
    CH Olmeta
  • Charles et Antoinette HIVER, Saint Pierre de Venaco, 20250 Corte
    CH Hiver
  • Paul-Antoine LANFRANCHI et Geneviève MOREAU, Vutera, 20153 Guitera les Bains
    CH Lanfranchi
  • Sébastien MELA, Petralonga Salvini, 20146 Sotta
    >CH Mela

L’itinéraire (Road Book) :

Parcours de liaison « aller » (376 Kms) : Du Haut Beaujolais à Marseille où nous devons nous présenter à l’embarquement pour 17h30, le départ étant à 19h.

——————————————————————————-

1er jour (130 Kms) : Nous débarquons à Bastia à 7h après une nuit de navigation (diner, nuit en cabine et petit déjeuner à bord). Après un petit tour en ville, pour boire un café, nous partons vers le Nord pour un tour du Cap Corse.
Bastia / Marine d’Erbalunga / Macinaggio / Barcaggio / Centuri / Patrimonio
Nous déjeunons à Centuri sur le port et dormons à Patrimonio, commune située à la même hauteur que Bastia mais sur la côte Ouest du cap.

Embarquement à Marseille   R1200GS sur le bateau

Note : Attente un peu longue à l’embarquement, les motos sont bien arrimées, la cabine est confortable et propre. Dîner à bord quelconque, il vaut mieux apporter quelques vivres personnelles.

Arrivée à Bastia   Cap Corse (Est)

Note : Le panorama lors de l’arrivée par bateau à Bastia est très beau. La route de la côte ouest du Cap Corse est bien roulante jusqu’à Macinaggio.

Barcaggio   Centuri

Note : Dès la sortie de Macinaggio en direction de Barcaggio, la route est étroite et en mauvais état. Elle s’améliore ensuite en direction de Centuri.

Centuri   Centuri

Note : Pittoresque et coloré à souhait, le village de Centuri est complètement resserré autour de son petit port. Nous avons déjeuné au restaurant Le Vieux Moulin dont la terrasse domine le port et où nous avons été accueillis chaleureusement. Après avoir sacrifié à l’apéritif Cap Corse Mattei, nous avons cédé à la langouste grillée et à la mousse de Cédrat.

Nonza   Patrimonio

Note : Nous continuons de suivre la côte ouest du Cap Corse, via Canari et ses tristement célèbres mines et usines d’amiante, en direction de Nonza perché sur son éperon rocheux. La route est agréable et les points de vue nombreux et superbes.

Patrimonio   Patrimonio

Note : Nous arrivons à Patrimonio où nous passerons la première nuit. Les vendanges ont déjà débutées en ce 4 septembre au dessus du Golfe de Saint Florent.

——————————————————————————-

2ème jour (124 Kms) : Découverte d’une partie de la côte Nord, puis direction le centre de la Corse.
Patrimonio / St Florent / Désert des Agriates / Corte / Vallée de la Restonica / Santo-Pietro di Venaco
Nous déjeunons dans la vallée de la Restonica et dormons à Santo-Pietro di Venaco.

Désert des Agriates   Restonica - Chez César

Note : La traversée du Désert des Agriates est intéressante, la route est un enchainement de « Pif Paf ». Nous rejoignons ensuite le centre corse par la N1197, via Ponte Leccia pour atteindre Corte et la célèbre Vallée de la Restonica. Avant de parcourir cette dernière jusqu’aux Bergeries de Grotelle, nous déjeunons au Relais des lacs – Chez César où, en surplomb de la Restonica, accueil et repas se sont avérés bien agréables.

Sanglier   Restonica

Note : Après avoir salué le « portier-sanglier » de César, nous nous sommes lancés à la découverte de cette superbe vallée, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. La route (14 kms) est très étroite et pleine de surprises.

Restonica   Corte

Note : La Restonica prend sa source à 1711 mètres d’altitude dans le Monte Rotondo. La vallée est façonnée par la rivière de gorges profondes où, çà et là, des piscines naturelles freinent la vitesse de l’eau. Au retour, Corte s’offre à nos regards.

Saint Pierre de Venaco   Chez Antoinette et Charles

Note : Un repos bien mérité nous attend chez Antoinette de Charles à Saint Pierre de Venaco au milieu des châtaigniers. Soirée sympathique autour d’un bon dîner où le civet de sanglier est fort apprécié.

——————————————————————————-

3ème jour (100 Kms) : Découverte du centre de la Corse.
Santo-Pietro di Venaco / Ghisoni / Guitera les bains
Nous déjeunons, dînons et dormons à Guitera les Bains.

Ghisoni   Cochons

Note : La route entre Saint Pierre de Venaco et Ghisoni est délicate mais le spectacle du centre profond de la corse attire le regard. Attention, les cochons ou les vaches sont souvent présents devant les roues.

Guitera les Bains   Guitera les Bains

Guitera les Bains   Guitera les Bains

Note : On ne passe pas par hasard à Guitera les Bains, on y va volontairement car la route s’arrête en haut du village. Ce petit village de moyenne montagne (620m d’altitude) est attachant. Les possibilités de balade pédestre y sont nombreuses et la source d’eau chaude sulfureuse qui jaillit en contrebas permet de se relaxer et de faire disparaître les courbatures de la journées.

——————————————————————————-

4ème jour (175 Kms) : Découverte d’une partie de la côte Ouest.
Guitera les Bains / Sagone / Guitera les Bains
Nous déjeunons à Sagone chez des amis, nous dînons et dormons à Guitera les Bains.

Guitera les Bains   Guitera les Bains

Note : A Guitera, l’accueil de Paul-Antoine et de Geneviève est chaleureux. Paul-Antoine est aux fourneaux, on retrouve chez lui les saveurs de l’arrière pays corse. Sa charcuterie artisanale est une vraie merveille, servie fraiche pas sortie du « frigo » mais de la réserve où elle est conservée entre 11 et 13°. En voyant les « décorations » des poteaux de clôture, on imagine que les sangliers du coin finissent souvent en terrine, civet, etc.

Golfe de Sagone

Note : Nous découvrons une petite partie de la côte Ouest à l’occasion de cet allez-retour jusqu’à Sagone durant lequel nous effleurons Ajaccio.

——————————————————————————-

5ème jour (139 Kms) : Découverte des côtes Sud-Ouest et Sud.
Guitera les Bains / Propriano / Sartène / Cap de Roccapina / Sotta
Nous déjeunons à Propriano et dormons à Petralonga Salvini – Sotta.

Propriano   Propriano

Note : Le golfe de Propriano est agréable, la ville est touristique, le port et l’arrière port resssemblent au modèle « standard » de la Côte d’Azur.

Sartène   Sartène

Note : Sartène est la 2ème commune de France par sa superficie ; Prosper Mérimée disait d’elle « c’est la plus corse des villes corses ». Bâtie sur un éperon rocheux dominant le Rizzanèse, la circulation automobile y est très difficile mais la moto y est à l’aise.

Roccapine   Petralonga Savini

Note : Un passage par le Cap de Roccapine et son célèbre rocher en forme de lion couché puis nous rejoignons Petralonga Salvini – Sotta pour nous rafraichir au bord de la piscine.

——————————————————————————-

6ème jour (150 Kms) : Découverte du Sud et de l’Alta Rocca.
Sotta / Golfe de Santa Guilia / Porto Vecchio / Zonza / Col de Bavella / Solenzara / Sotta
Nous déjeunons à Zonza et dormons à Sotta.

Santa Guilia   Ospédale

Note : Nous passons une bonne partie de la matinée sur la magnifique plage de Santa Guilia, puis nous prenons le chemin de l’Alta Rocca en passant par la forêt de l’Ospédale. La route est un enchainement de virages parfois piégeux (nids de poule, saignées,…).

Ospédale   Zonza

Bavella   Anse de Fautea

Note : Nous déjeunons à Zonza à l’Auberge du sanglier (très bien, notamment le civet de sanglier y est excellent). Puis c’est la célèbre route bien connue des motards (« Pif Paf à discrétion) en direction du Col de Bavella et la descente vers la côte Est sur Solenzara.

——————————————————————————-

7ème jour (51 Kms) : Visite de Bonifacio.
Sotta / Bonifacio / Sotta
Nous déjeunons à Bonifacio et dormons à Sotta.

Bonifacio   Bonifacio

Bonifacio   Bonifacio

Note : Presque entourée par une mer d’un bleu turquoise, Bonifacio offre une palette variée de bâtis d’époques différentes. Pour la visite qui se déroule sous une chaleur accablante, la moto est un plus indéniable. Notre balade pédestre au sein de la ville haute est passionnante.

——————————————————————————-

8ème jour (165 Kms) : Découverte de la côte Est et retour à Bastia pour l’embarquement.
Sotta / Porto-Vecchio / Solenzara / Aléria / Moriani Plage / Bastia
Nous devons nous présenter à l’embarquement pour 17h, le départ étant à 18h30.

Côte Est   Côte Est

Aléria   Moriani Plage

Note : La route qui longe la côte Est est roulante et souvent rectiligne, ce qui est rare en Corse. La côte Est présente quelques belles plages Après une visite à Aléria, nous déjeunons en bord de mer à Moriani.

Bastia   Bastia

Note : En fin d’après-midi, nous embarquons à Bastia.

Kalliste

Note : Sur le Kalliste de la Méridionale, les motos sont assurées au moyen d’un coussin et d’une sangle (pensez à enclencher une vitesse).

——————————————————————————-

Parcours de liaison « retour » (376 Kms) : De Marseille au Haut Beaujolais. Nous arrivons à Marseille à 6h30, après un petit déjeuner sur le port, nous reprenons la route.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

3 réflexions sur « Balade moto en Corse Septembre 2008 »

  1. Margat

    Bravo pour ce magnifique road.
    Je vais m’en inspirer pour le mois de juin prochain. 3 motos + une voiture.
    L’adresse des chambres d’hôtes est très utile !
    Merci, et au plaisir d’une rencontre sur la route, qui sait ?…

  2. Cabille Christian

    J’ai visité ce site pour ce qui concerne la ballade Corse, car dans notre moto-club local, nous avons décidé en juin dernier de cotiser tous les mois afin de préparer notre voyage en Corse pour 2010; je trouve très intéressant les étapes ainsi que les photos avec commentaires. De vous lire donne vraiment l’envie de connaître. Bravo pour vos voyages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *