Ducati | Distribution desmodromique

Logo DucatiDucati | Distribution desmodromique

A des régimes « moteur » élevés, les soupapes ont tendance à décoller des cames et à se fermer de manière aléatoire en fonction de la qualité et du tarage des ressorts de rappel, empêchant un contrôle précis des temps d’ouverture.

La commande desmodromique des soupapes ne confie plus à des ressorts la fermeture de ces dernières, mais commande cette fermeture par une seconde came taillée sur l’arbre à came.
Ducati | Distribution desmodromique
Donc, une came pour l’ouverture et une pour la fermeture, avec des linguets ou basculeurs pour transmettre le mouvement de l’arbre à came à la soupape, qui permettent un contrôle total du diagramme de distribution en facilitant les hauts régimes « moteur », un meilleur remplissage des cylindres et plus de couple moteur.
Par ailleurs, en raison de la suppression des ressorts de rappel, les contraintes mécaniques sur les organes destinés à l’ouverture des soupapes sont nettement diminuées, ainsi l’énergie consommée pour faire fonctionner ce type de distribution est également diminuée.
Après quelques essais au début du XXème siècle, notamment chez Mercedes, c’est chez Ducati que l’ingénieur en chef Fabio TAGLIONI (alias Papa di Desmo) met au point en 1955 la distribution desmodromique qui a fait sa gloire.
Le système, ici la distribution, qui transforme un mouvement de rotation en un mouvement de translation bidirectionnel, est dit desmodromique si cette action est provoquée dans les deux sens par un moyen rigide (sans l’utilisation d’un ressort de rappel).
Le petit ressort accessoire faiblement taré (en bleu sur certains schémas) ne sert qu’à rattraper le jeu de fonctionnement afin d’assurer un parfait appui de la soupape sur son siège lorsque ce jeu augmente à cause de l’usure ou de la température.

Fabio Taglioni précise les raisons de son choix technique >>> Logo PDF
Lire l’histoire de Fabio Taglioni >>> Logo PDF

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

2 réflexions sur « Ducati | Distribution desmodromique »

  1. Michel Auteur de l’article

    Bonjour,
    Au début du XXème siècle quelques marques de voiture l’ont essayé, car les ressorts de soupape n’étaient alors pas toujours assez réactifs.
    Aujourd’hui ce système est trop cher à mettre en œuvre et la qualité des aciers a beaucoup évoluée rendant les ressorts de soupape très réactifs.
    Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *