Le Mulot Sylvestre (Apodemus Sylvaticus)

Mulot Sylvestre - Apodemus Sylvaticus (© J.C. Shou - Biopix)   Mulot Sylvestre - Apodemus Sylvaticus (© J.C. Shou - Biopix)   Mulot Sylvestre - Apodemus Sylvaticus (© J.C. Shou - Biopix)

Le mulot sylvestre, souvent appelé souris des champs ou mulot gris, est un mammifère rongeur de la famille des Muridés et de la sous-famille des Murinés.
Il est présent en Asie, en Europe, ainsi que dans toute la France.
Il est facilement identifiable grâce à ses gros yeux saillants, à ses oreilles proéminentes et à sa longue queue à peu près égale à la longueur du corps. Ce dernier mesure entre 7 et 15 cm. Son poids varie de 18 à 35 g.

Ce mulot est granivore voire omnivore, à l’occasion carnivore.
Il se nourrit de céréales, graines, glands, faînes, noisettes, noix, pommes de pin, fruits et baies, mais également d’insectes, de vers ou d’escargots.
Il emmagasine de la nourriture dans ses galeries.

Plutôt solitaire et nocturne ou crépusculaire, il est actif toute l’année et creuse des galeries parfois profondes.
C’est un habile grimpeur qui se déplace aussi par bonds (appelé aussi souris sauteuse).

Le mulot sylvestre au potager

Nous n’avons pas constaté de dégâts, hormis deux pieds d’œillets d’Inde rasés, quelques fraises grignotées et la présence des galeries.
Ces dernières passent notamment par les points d’arrosage (par exemple le long des pieds de bettes) mais sans mettre en péril la pousse des plants. Si un plant est déstabilisé par la galerie, il suffit de tasser l’endroit concerné.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *