Victory Cross Roads et Cross Country

Logo Victory

L’aventure de Victory débute en 1998 au Etats-Unis dans l’Iowa à Spirit Lake. Sa société mère, Polaris Industries Inc. se trouve dans le Minnesota.
Dès la première V-92C, la marque redéfinit les standard de la moto américaine. Victory développe une technologie et un design « maison » dédié au confort de pilotage.
Le « Made in USA » et le club « Victory Rider Association » contribuent à leur succès.
Victory accumule les awards depuis 1998 grâce à la modernisation du style cruiser américain, aux performances et au suréquipement de ses tourings.


Victory V92C - 1999

Arlen Ness et son fils Cory Ness ont collaboré avec Greg Brew, Directeur du Design Industriel chez Victory Motorcycles.
Les modèles Victory Cross Roads et Cross Country viennent chasser sur le terrain des Street Glide, Road King ou Heritage Softail Classic et Deluxe de Harley-Davidson.

 

Cross Roads

Victory Cross Roads - 2010

Une Victory pour les balades équipée de sacoches et qui a beaucoup de panache. Les codes du genre sont respectés, comme en témoignent les lignes « rétro » toutes en douceur de la Cross Roads. Elle vise directement les Harley-Davidson Road King ou Heritage Softail Classic et Deluxe
Le moteur 106/PO3, bicylindre en V à 50° de 106 ci / 1737 cc (Alésage et course 101 x 108 mm), commun à presque toute la gamme Victory respire l’efficacité. Puissance et couple sont au rendez-vous. Ses 89 chevaux à 4 950 tr/min et ses 148 Nm de couple à seulement 3 000 tr/min assurent à la grosse monture de 338 kg des performances plus qu’adéquates, frôlant même l’excitation en solo grâce à une garde au sol convenable.
Le V-Twin, refroidi par air et huile, comporte une distribution à simple arbre à cames en tête et 4 soupapes par cylindre, le tout commandé par chaîne à réglage automatique et poussoirs hydrauliques. La boîte à 6 rapports offre des passages de rapport francs et précis depuis 2011. L’embrayage à commande hydraulique nécessite toujours un effort au-dessus de la moyenne.
Les roues taillent 18 pouces (130/70 R18) à l’avant et 16 pouces (180/60 R16) à l’arrière, le freinage (Brembo) se montre puissant et dosable.

 

Cross Country

Victory Cross Country - 2010

La Cross Country vise directement la Harley-Davidson Street Glide, avec un look nettement calqué sur la belle américaine mais avec un pare-brise et un carénage plus étudié au niveau aérodynamique.
La qualité de fabrication est excellente et les assemblages bien effectués.
Le moteur et les principales caractéristiques sont identiques à celles du Cross Roads.

Voir l’essai de la Victory Cross Country 2011

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

1 réflexion sur « Victory Cross Roads et Cross Country »

  1. Bernard HERNANDEZ

    Les moto me semble intéressante , je suis actuellement possesseur d’une HARLEY !
    Pourquoi pas une VICTORY dans l’avenir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *